English Francais Deutsch
Orgazmik Europe
Home | Catalogue Film Sac à provisions | Valider commande | Wishlist | Infopoint | Login
BIOGRAPHIE

Traci Lords

Photo extraite de :
Love Bites


Photo extraite de :
L'Initation de Mandy


Photo extraite de :
L'Initation de Mandy

Filmographie
Tous les titres disponibles chez ORGAZMIK avec
Traci Lords comme
Acteur/Actresse



Fanclub
Traci Lords Fan Club
2301 Artesia Blvd, Suite 12-224
Redondo Beach, CA 90278
USA

Website
Renseignements personnels
Date de Naissance 07/05/1968
Lieu de Naissance Steubenville, Ohio, USA
Taille 170 cm
Couleur des yeux verts
Cheveux parfois roux, parfois blonds
Couleur préférée noir
Chiffre fétiche 13
Hobbies écrire de la poésie, de la musique, des paroles de chanson
Nourriture préférée Russe (préparée par sa maman)
Livre préféré Le Livre de la Jungle
Statut marital Mariée


Biographie
L'histoire de Nora Louise Kuzma, plus connue sous le nom de Traci Lords, ressemble à bien d'autres histoires de pornostars. Enfin presque, car cette histoire raconte en fait comment une forte personnalité tente de fermer la porte à son passé tout en se faisant une place en tant qu'artiste "sérieuse". Et Lords a réussi à éviter bien des pièges souvent bien embarrassants. Cette transition vers cet autre monde n'a pas été facile pour elle, et elle est toujours en train d'y travailler. Mais commençons par le commencement.

Le nom (et presque la "marque") Traci Lords est presque synonyme de "pornographie illégale". Ça n'est qu'après le tournage d'une bonne centaine de films qu'on s'était rendu compte qu'elle était encore mineure. En 1984, elle avait à peine 15 ans qu'elle était sur le poster central du numéro de Septembre de Penthouse, rien moins, aux côté de Vanessa Williams, la Miss America de l'époque. Dans ses films, elle avait vite acquis la réputation de gémir comme une folle et d'avoir d'intenses orgasmes, ce qui est presque devenu sa marque de fabrique. Elle prenait alors de la drogue et était sous l'influence de producteurs point trop scrupuleux. En mai 1986 elle fut arrêtée par le FBI. A l'époque, le seul film "officiel" et distribué dans le monde entier était TRACI, I LOVE YOU (1987), tourné à Paris le jour de ses 18 ans.

La raison pour laquelle Traci s'était retrouvée dans le monde du porno business peut sans doute - comme souvent - être trouvée dans les divers disfonctionnements de sa famille. Elle avait 12 ans lorsque sa mère quitta son mari alcoolique, embarquant sous le bras ses trois autres sœurs et son petit ami. A 15 ans elle était enceinte, quittait son foyer, avortait et s'installait avec un homme qui avait plus de 40 ans de plus qu'elle. Elle avait un corps de femme bien formé, de gros seins et un magnifique derrière, et grâce à un faux permis de conduire (obtenu grâce au certificat de naissance de la sœur d'un copain), fut évidemment la bienvenue dans le monde du X. A partir de ses 16 ans, Traci tournait des pornos qui furent plus tard tous confisqués, ce qui fit perdre des millions de dollars à de nombreux producteurs, distributeurs et magasins. Comme elle était mineure, elle ne fut jamais inculpée.

D'autres femmes auraient probablement tenté de se fondre dans l'anonymat pour vivre une vie simple et normale dans quelque banlieue tranquille. Mais Lords élabora une autre stratégie : l'attaque frontale. Elle s'engagea chez Lee Strasberg, de l'Actor's Studio, et réussit à trouver divers rôles dans le cinéma, dont NOT OF THIS EARTH, son premier, en 1988 (et c'était la dernière fois qu'on la voyait seins nus). Suivirent de nombreuses apparitions, dans par exemple MACGYVER, EINE SCHRECKLICH NETTE FAMILIE, ROSEANNE, MELROSE PLACE, CRY-BABY (avec Johnny Depp), BLADE (avec Wesley Snipes) ou UNDERWORLD. On l'aperçut aussi dans de nombreux talk-shows dans lesquelles elle parlait librement de son passé. Aujourd'hui elle raconte qu'elle ne se souvient pas de tous les détails. Dans une autobiographie parue en 2003, elle évoque une vingtaine de films seulement, oubliant les autres.

A côté d'apparitions dans quelques longs métrages (mais plus de nu, jusqu'ici en tout cas) et de son combat pour les droits des homosexuels, depuis 1990 Traci Lords a commencé à écrire des chansons. L'album qui sortit en 1995 commença très fort : le premier single "Control", atteignit la deuxième place des charts du Billboard, aidé par le fait qu'il faisait partie de la BO du film Mortal Combat. En 2003, elle sortait son autobiographie, devint scénariste et réalisa un court-métrage. Même si Lords manque souvent de confiance en elle-même, nous pouvons être sûr qu'on entendra encore parler d'elle. Et ça risque d'être intéressant encore pour un bout de temps.


Quelques faits Traci Lords . . .

Elle est la fille d'un immigrant juif d'Ukraine et sa mère est Scandinave

Son nom a officiellement été changé de Nora Louise Kuzma

A utilisé le nom de Kristie Elizabeth sur sa fausse carte d'identité

Est apparue sous les pseudonymes de Randee, Lulu, Patricia, Pammy, Debbie, Bonnie, Helen, Bobbie, Natalie, Karla, Paula, Kristen

Son plus grand souhait : être enfin débarassé du titre de "pornostar débutante"

Doit remercier sa meilleure copine d'école Traci pour lui avoir donné l'idée du prénom

A trouvé son nom d'artiste d'après son acteur favori, Jack Lords, de la série Hawaii Five-O

A gagné plus d'un million de dollars avec le X, mais affirme que ça n'était que 20.000 dollars

Dit sur son passé : "Si vous êtes sexy, tout le monde vous adore. Et c'est tout ce que j'ai toujours voulu : être aimée"


Prix
-


Copyright (c) 1996-2017 Orgazmik Media
Nous contacter | Informations générales | RSS Feeds

     Orgazmik 1996