English Francais Deutsch
Orgazmik Europe
Home | Catalogue Film Sac à provisions | Valider commande | Wishlist | Infopoint | Login
BIOGRAPHIE

Moli









Filmographie
Tous les titres disponibles chez ORGAZMIK avec
Moli comme
Réalisateur


Website
Renseignements personnels


Biographie
Dès le début de Magma Film, au début des années 90, le metteur en scène Allemand Nils Molitor travaillait avec son père (qui à utilisé aussi le nom 'Moli'). A eux deux, ils firent de leur compagnie une des plus grosses boîtes de production Allemande. Un grand professionalisme dans toute la fabrication, avec l'aide généreuses de multiples techniques, steadycam, lumières et mouvements de caméra élaborés : tout ce qui a fait le succès du porno "made in Germany"...

Mais tout cela n'aurait rien donné sans... les belles filles ! Un autre aspect du métier où Magma s'est vite distingué. Dénicher de nouveaux talent nécessite une réelle expertise !

Ainsi, ce sont eux qui ont découvert Julia Channel. Ce top model (une Italo-Française) fut découvert par Nils Molitor au milieu des années 90. Elle commença à travailler pour Magma à Essen, en Allemagne, dans des productions qui la catapultèrent immédiatement vers les sommets du X Européen. Même pas un an après, elle prenait l'avion pour Los Angeles pour continuer sa carrière de l'autre côté de l'océan...

Klaus Goldberg est un des acolytes de Molitor, un "chasseur de modèles", lui-même fondateur de X-Cast, une agence à Berlin. Goldberg (le mari d'Isabel Golden), est connu dans le bizness pour son sixième sens, son talent pour découvrir de nouvelles filles. Des stars de chez Magma comme Anja Juliette Laval, Tyra Misoux et Susi Webstar, ainsi qu'une starlette berlinoise nommée Sibel Kekilli font partie de cette nouvelle génération d'Allemandes apparues dans les années 2000. Admirées par de très nombreux fans, tous bouleversés dans leur caleçon, sur leur canapé...

Grande nouveauté dans le bizness : l'alliance entre le label Blue One (de Paris) avec Magma Film. Une sorte d'amitié entre réalisateurs Français et Allemands. Leur premier projet en commun : 8. SÜNDE (Le Huitième Péché), sorti en Juillet 2003, et co-réalisé par Nils Molitor et un des grands réalisateurs Français : Alain Payet. En 2005 il y a eu une rupture entre Nils Molitor et Magma Film GmbH. Aprés la séparation Nils a fondé sa propre entreprise à Berlin qui s'appelle Kiez Film.

Nous sommes parvenus à distraire Moli quelques instants de sa vie de fou, afin qu'il réponde à quelques unes de nos questions...

Lenz14 : Qu'est-ce qui vous a attiré dans le porno business ?
Nils Molitor : Rien de spécial, je ne connaissais rien à tout ça. Ce que j'aime plus que tout aujourd'hui, quand je produis moi-même du X, c'est de réaliser mes propres idées. Il m'est possible, du scénario au tournage, de la lumière au travail de prise de vue, d'influencer et de tout décider moi-même. Il n'y a que dans ce milieu qu'on trouve une telle liberté, à moins de faire des films non commerciaux.

L4 : Qu'est-ce qui vous énerve dans le business, et qu'aimeriez-vous changer ?
Moli : Ce qui m'inquiète le plus aujourd'hui, c'est la vitesse du "turnover". La durée de vie d'un film, c'est un mois, pas plus. Ce n'est plus la qualité qui compte (dans la plupart des cas), mais la quantité. En plus, j'ai vraiment la sensation qu'il y avait auparavant plus de candidats pour faire de bons films. Il n'y avait alors aucun problème pour trouver des gens ayant juste la volonté de faire un bon film. Aujourd'hui, quand on fait un film un peu plus "éloquent", les acteurs et actrices ne veulent tout simplement plus venir sur le tournage s'il n'ont pas une scène X. Et j'aimerais changer le prix des film, pour une raison très simple : si les gens voulaient bien payer un peu plus cher les films, nous pourrions gagner plus d'argent et faire des choses globalement de meilleure qualité.

L4 : Quelle est la différence entre une production Américaine et une production Européenne ?
Moli : Les Américains ont de meilleurs acteurs et actrices. La plupart du temps, ils ont de plus gros budgets. Pourtant, je pense que la qualité est meilleure en Europe. Je n'aime pas l'obsession qu'ont les Américain de chercher à montrer la "femme parfaite". Et puis, avec la vogue des Gonzo-Movies, je trouve qu'ils vont un peu trop loin. De mon point de vue, la violence contre les femmes n'a rien à voir et ne devrait rien à voir avec le sexe.



L4 : Que rêvez-vous de faire ?
Moli : J'aimerais vraiment pouvoir produire un film sans les restrictions auxquelles nous sommes toujours confrontés, sans me soucier du budget, des délais. Je rêve aussi de pouvoir utiliser la musique que je veux, avec Copyright ou pas. En fait : faire un film avec la qualité du vrai cinéma.

L4 : Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui veut se lancer dans le X, que ce soit devant ou derrière la caméra ?
Moli : Il faut simplement aimer ce qu'on fait, et c'est encore plus vrai dans ce milieu du cinéma, porno ou pas. J'ai observé ce que se passait dans le milieu Allemand ces derniers temps. On a commencé à employer des chômeurs comme media-designers, et ça ne marche pas, il faut vouloir travailler sur ces films, il faut que ce soit votre idée, votre rêve, et pas "parce qu'il n'y a pas de boulot ailleurs". Je pense réellement que c'est un travail qu'on ne peut faire bien que si on est vraiment passionné.


Quelques faits Moli . . .

Le groupe préféré de Moli est Metallica, et il aime beaucoup Eminem, même si ce sont deux styles très différents.

Son film préféré est UNE NUIT EN ENFER.

Il adore les livres HARRY POTTER.


Prix
2002 Venus (Berlin) Best German director of the year
2001 Venus (Berlin) Special jury award
2000 Venus (Berlin) Best german director of the year


Copyright (c) 1996-2017 Orgazmik Media
Nous contacter | Informations générales | RSS Feeds

     Orgazmik 1996